NEWS

10/08/2012 Beurk, 4.700 médailles croquées !

JO 2012 / D’accord, gagner une médaille, c’est croquer sa part du gâteau olympique. D’accord, quand on a un jour perdu en mordant la poussière, on ne doit qu’apprécier le bon goût d’un métal précieux. D’accord, on parle de médaille en chocolat, mais justement pour celui qui n’a rien à se mettre sous la dent. D’accord, certain(e)s médaillé(e)s sont à croquer, selon les goûts bien entendu. D’accord, une médaille, ça a vraiment le culot d’être de la même forme qu’un cookie. D’accord, cent fois d’accord, une médaille à des Jeux Olympiques fait, je l’imagine, croquer la vie à pleines dents.

Mais par pitié, messieurs et mesdames (pour le principe, car ici à Londres il doit y en avoir une pour 50) les photographes, arrêtez de demander aux athlètes de mettre leur médaille en bouche. C’est leur donner, au sommet de l’Olympe, un air puissamment ridicule et infantile ! Trois jours ne devraient toutefois pas suffire à décourager de ces joailleries du dimanche… Pourtant, un bisou c’est tellement mieux qu’un coup de crocs, isn’t it ?

 

Médaille de bronze au triple saut, l'Italien Fabrizio Donato.

 

 

Photos et texte © Planet Portraits, toute reproduction sans mention du site planetportraits.fr est interdite.

Afficher les articles par tag

Lunettes solaires, Visiofactory.com, l'Optique à prix d'usine !
Soutenez Planet Portraits sur J'aime l'info

Page

Votre compte

Liens